Les déchets non dangereux
 
Le secteur "déchets" a été défini comme une priorité au sein du Plan de Développement de la Corse.
Cette priorité s’était concrétisée par la préparation d’un Contrat de Plan Etat / Région 2000-2006 et ce, dans une démarche qu'avait initié l'Assemblée de Corse au titre de la subvention globale concernant la gestion des crédits européens pour cette période.
En effet, en ce qui concernait le secteur "déchets" et suite à l'adoption par l'Assemblée de Corse et par la Commission Européenne du principe de la délégation de crédits dans le cadre de la subvention globale, l'Office de l'Environnement de la Corse s'était porté candidat pour le compte de la Collectivité Territoriale de Corse pour assurer la gestion de l'enveloppe des crédits "déchets" sur la période 2000-2006.
La clôture des dossiers sur cette période s’est effectuée en 2009. De la même manière cette priorité se concrétise à nouveau par un contrat de Plan Etat Région pour la période 2007/2013. Ce dernier doit permettre de poursuivre la mise en place des infrastructures pour la gestion des déchets sur notre territoire Corse.
L’Office de l’Environnement de la Corse intervient donc en apportant un suivi technique et financier sur de nombreuses opérations et ce, en partenariat avec l’ADEME et la DREAL gestionnaire des fonds européens pour le programme 2007-2013.
Certaines actions qui ne sont pas financées par ce système d’aide sont prises en charge uniquement par l’Office de l’Environnement de la Corse.
L’organisation de gestion des déchets : le PIEDMA
Le Plan Interdépartemental d’Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés de Corse (PIEDMA) a été approuvé par arrêté inter préfectoral n° 02-0919 en date du 17 décembre 2002. Afin d’améliorer la gestion de nos déchets, de favoriser le recyclage, de limiter la mise en décharge, d’éviter la formation de dépôts sauvages et de réduire les coûts de transport de nos déchets, le PIEDMA préconise une organisation de l’île en 9 bassins (5 en Haute Corse et 4 en Corse du Sud. Chaque bassin est organisé autour d’un centre de regroupement des circuits de collecte qui comprend :
  • une station de transit des déchets résiduels,
  • une déchèterie principale où sont rassemblés les déchets de la collecte sélective,
  • plusieurs déchèteries de proximité,
  • un centre d’enfouissement de classe III pouvant accueillir les déchets inertes.
Les déchets verts seront accueillis dans des centres de compostage, ils peuvent être collectés au même titre que les déchets recyclables, pour cela le plan suggère une souplesse dans l’organisation de la collecte de ce type de déchets, ainsi des plates formes de compostage seront préférablement positionnées à proximité de l’habitant, soit sur le site de la déchèterie.
Les limites géographiques des 9 bassins ne sont pas figées, toutefois il est préférable de s’en rapprocher le plus possible afin de conserver une logique dans l’organisation générale de gestion des déchets sur le territoire insulaire.
Les déchets verts seront accueillis dans des centres de compostage, ils peuvent être collectés au même titre que les déchets recyclables, pour cela le plan suggère une souplesse dans l’organisation de la collecte de ce type de déchets, ainsi des plates formes de compostage seront préférablement positionnées à proximité de l’habitant, soit sur le site de la déchèterie.
Les limites géographiques des 9 bassins ne sont pas figées, toutefois il est préférable de s’en rapprocher le plus possible afin de conserver une logique dans l’organisation générale de gestion des déchets sur le territoire insulaire.
Synthèse des équipements prévus au PIEDMA

Equipements structurants Objectifs du PIEDMA
CET 2
2
CET 3 20/25
Stations de transit 7 à 10
Déchèteries principales  15 à 16
Déchèteries de proximité  22
Plate forme de compostage  3 à 6
Centre de tri  5

Le PIEDMA avait préconisé pour la Corse comme mode de traitement, une Unité de Valorisation Energétique. Aujourd’hui, l’Assemblée de Corse par sa délibération N° 10/102 du 25 novembre 2010 a acté le renoncement définitif du procédé de traitement thermique sous toutes ses formes : incinération, thermolyse ou gazéification autres que les voies de transformation de la matière organique en biogaz.
Il est a noter que l’Office de l’Environnement de la Corse a en charge la mise en œuvre des objectifs des plans (PIEDMA-PREDIS) pour le compte de la CTC qui a décidé de réviser ces derniers par délibération de l’Assemblée de Corse du 30-10-2008.
La révision de ces plans a démarré en juin 2009 et doit intervenir avant l’échéance du 17 mai 2012. Au terme de cette révision un nouveau Plan de Prévention et de Gestion des Déchets Non Dangereux (PPGDND) doit être établi.
Le Programme Corse pour l’Environnement et le Développement Durable (PROCEDD)
L’accord cadre pluriannuel ADEME/OEC pour la période 2007-2013 a été présenté et adopté par l’Assemblée de Corse du 25 octobre 2007. Sa mise en œuvre prévoit chaque année l’élaboration d’une convention annuelle d’application qui fixe le programme d’actions envisagés ainsi que la contribution financière de chacun.
La DREAL gestionnaire des fonds Feder vient compléter ce dispositif de façon à compenser les difficultés au niveau des déchets provenant des activités touristiques, du BTP et aménagements des ports.
Les opérations finançables sur notre territoire

Opérations pouvant être prises en charge dans le cadre du PROCEDD/DREAL.

Opérations financées uniquement par l’OEC

En savoir plus...
Opérations financées dans le cadre du PEI/Plan de relance

En savoir plus..
Les pré-diagnostics
Les Pollutions anthropiques
ISDND (Viggianello et Vico)
Les diagnostics Les sites remarquables  
Les études de projet Les véhicules de collecte d’ordures ménagères  
Les réhabilitations des décharges
 
La collecte sélective
 
Les déchèteries    
Quai de transfert ou station de transit    
Les centres de tri    
La plate forme de compostage    
Le compostage individuel    
Le compostage de proximité    
Le procédé de lombricompostage    
Centre de recyclage des déchets inertes du BTP    

    Accueil | Recherche | Contacts | Liens | Crédits | Mentions légales