L'Observatoire Régional des Déchets
 
Les missions :
Dans le cadre de la mise en place de la politique de gestion des déchets en Corse, le Plan Interdépartemental d’Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés de Corse a prévu la création d’un Observatoire Régional des Déchets.
Cet Observatoire permet d’une part, de répondre aux besoins d’informations des acteurs institutionnels et du grand public sur la gestion des déchets en Corse, d’autre part, de rassembler des données liées à la gestion des déchets et restituer ces informations aux responsables politiques (élus des collectivités locales et territoriales), en charge des dossiers « déchets » afin de faciliter leur prise de décision.
Enfin, il a pour mission d’observer l’évolution des politiques de gestion des déchets, les actions de mises en œuvre, afin de renforcer la connaissance du contexte Corse.

Le partenariat et les données :
Partenaires depuis plusieurs années, les trois acteurs principaux dans le domaine des déchets (l’Office de l’Environnement de la Corse, l’ADEME et la DREAL) ont mis en commun leurs bases de données afin d’élaborer les cartes relatives à l’évolution de la collecte et du traitement des déchets.
  • les infrastructures de 1er niveau (Voir les cartes 2003-2007, 2010-2011) représentent la collecte de mono matériaux et la collecte de tri flux de déchets comme le verre, les emballages légers et les papiers, appelée plus communément collecte multi-matériaux (données OEC),
  • les infrastructures de 2ème niveau (Voir les cartes 2003-2007-2010-2012) représentent les gros équipements tels que les déchèteries, les quais de transferts etc...
En mars 2011, une enquête sur les réhabilitations de décharges de déchets brutes à été réalisée par l’Observatoire Régional des Déchets en croisant les données suivantes (Voir Carte) :
  • BRGM « évaluation des sites de décharges publiques en vue de leur réhabilitation ou de leur résorption » février 1996,
  • DREAL,
  • ADEME,
  • OEC.
De 1996 à mars 2011 148 sites ont été répertoriés, 40 d’entre eux ont été réhabilités et 108 sites restent à être réhabiliter (12 en cours). 46 collectivités ont demandé un financement pour réhabiliter leur site ou pour des réhabilitations à venir.


Nombre %
Nombre de décharges inventoriées de 1996 à 2011 148 100
Nombre de décharges réhabilitées 40 27.20
Nombre de décharges en cours de réhabilitation 12 8.1
Nombre de décharges à réhabiliter 108 72.97
Données depuis 1996 mises à jour mars 2011

Les décharges communales les plus importantes ont été réhabilitées. De plus, les petites décharges communales ont été fermées depuis plus d’une dizaine d’années.
  • Le Bilan 2010
L’Observatoire Régional des Déchets permet de suivre de manière précise l’évolution des tonnages de déchets collectés sur le territoire.



Le traitement

En 2010, 185 696 tonnes de déchets ont été traités au travers de 6 installations de stockages de déchets non dangereux contre 179 924 tonnes en 2009.




La collecte sélective 2010

En 2010, 12 518 tonnes collectés de verres, journaux, emballages ont été collectés contre 9 997 tonnes en 2009. On note une progression encourageante.
Ce résultat révèle non seulement de l’adoption par un plus grand nombre d’usagers d’une attitude éco-citoyenne mais aussi et surtout d’un geste mieux pratiqué.

Type de déchets
Tonnage 2010
Progression tonnage
par rapport à 2009
Journaux 3837 +773
Emballages 2641 +495
Verres 6040 +1253


Verres Emballages
Journaux
Tonnage 6040 2641
3837
Calcul du ratio kg/hab/an
21,6 9,45 13,73

Ces données et calculs ont été réalisés sur la base de 279 371 hab qui correspond à la population desservie en Corse par la collecte sélective.



Les déchèteries

En 2010, 42 930 tonnes de déchets collectés en déchèterie ont été recensés, 34 509 en 2009.
C’est 160,89 kg annuel apporté par un habitant.
Les déchèteries acceptent l'ensemble des déchets qui ne peuvent pas être déposés dans les bacs verts et jaunes. Ce sont les déchets verts avec le bois qui sont présents en plus grande quantité suivi des gravats.
Cette augmentation résulte de plusieurs facteurs :
  • l’accroissement de la population,
  • les modifications des modes de vie,
  • et la modernisation de la gestion du service déchets : en 2000, les déchets maintenant collectés en déchèteries finissaient dans les décharges communales.
Quantité de déchets collectés en déchèteries en 2009, 2010 en Kg par habitant et par an
 

2009
2010
Flux Tonnage Ratio kg/hab/an Tonnage Ratio kg/hab/an
DEEE 3507 13,14 4 418 16,56
Bois et végétaux 6926 25,96 14 899 55,84
Cartons 832 3,12 2 541 9,52
Métaux 3361 12,60 3 939 14,76
DIS et DTQD 144 0,54 65 0,24
Gravats 19 739 73,98 17 067 63,97
TOTAL 34 509 129,33 42 930 160,89


Le Bilan financier sur le programme 2007/2013

Ce bilan représente l’état d’avancement des engagements sur le CPER pour la part de l’Office de l'Environnement de la Corse (engagement de 2007-2011).
L’enveloppe destinée aux déchets sur le Contrat de Projet Etat/Région pour le programme 2007-2013 est de 13 560 000 €, l’histogramme qui suit indique le pourcentage par type de projet engagé sur cette enveloppe.



Cette analyse indique que les opérations de mise en place de collecte sélective, création de déchèterie, et réhabilitation de décharges ont mobilisé le plus de financement à l’heure actuelle.

    Accueil | Recherche | Contacts | Liens | Crédits | Mentions légales