Le réseau des Réserves Naturelles de Corse
Les réserves naturelles : une nouvelle compétence pour la Collectivité Territoriale de Corse.
Le transfert de compétences a entraîné une révision partielle du code de l’Environnement.
La loi du 27 Février 2002 relative à la Démocratie de Proximité, la loi sur la Corse du 22 Janvier 2002 et le décret d’application n° 2005-491 en date du 18 Mai 2005 fixent de nouvelles dispositions en matière de création et de gestion de réserves naturelles.
Le statut de réserve naturelle permet de protéger par une réglementation spécifique, des espaces naturels particulièrement fragiles ou menacés. Jusqu’à présent créées par décret ministériel les réserves naturelles peuvent désormais l’être par délibération de l’assemblée de Corse.
Chaque réserve naturelle est confiée par convention à un gestionnaire (association, fondation, établissement public, collectivité locale…) ayant pour mission d’y faire appliquer la réglementation et d’y assurer l’entretien, voire la restauration du patrimoine naturel. Ce gestionnaire intervient selon un plan de gestion validé et régulièrement contrôlé par un comité consultatif composés d’élus, de représentants des administrations, des collectivités locales et des usagers (associations et socio professionnels). Ce comité, assisté parfois d’un conseil scientifique, donne son avis lorsque des aménagements ou des travaux sont prévus sur le périmètre du territoire classé.
En Corse, agissant pour le compte de la Collectivité Territoriale, l’Office de l’Environnement a désormais en charge le contrôle de la gestion des réserves naturelles ainsi que l’instruction des dossiers de création.
Afin de valoriser ces espaces, garantir une gestion de qualité, assurer la cohérence des actions menées sur les réserves naturelles de Corse, l’Office de l’Environnement de la Corse a également créé un réseau réunissant l’ensemble des gestionnaires. Ce réseau permet de mettre en synergie les moyens humains et de faciliter les échanges d’expériences en organisant des opérations conjointes sur des thématiques variées telles que la formation, les suivis scientifiques, la communication et la sensibilisation du public, l’entretien ou la surveillance de site réunissant des agents venus de différentes réserves.
La Corse compte à ce jour six réserves naturelles représentant prés de 83 500ha.
Trois de ces territoires sont gérés directement par l’Office de l’Environnement de la Corse à savoir la réserve naturelle des Bouches de Bonifacio (1999), la réserve naturelle des îles Cerbicales (1981-1982) et la réserve naturelle des Tre Padule de Suartone (2002), ces territoires constituent la partie française du projet de parc marin international établi entre Corse et Sardaigne. Le Parc Naturel Régional de la Corse gère la plus ancienne, la réserve naturelle de Scandola (1976), le Département de la Haute Corse a en charge la réserve naturelle de l’étang de Biguglia (1994), et l’association Finocchiarola pour la gestion des espaces naturels de la Pointe du Cap Corse assure quant à elle la gestion de la réserve naturelle des îles Finocchiarola (1987).

Rapports d'activité des réserves et comptes rendus - 2013

Réserves
Rapports d'activité
Comptes rendus
Plan de Gestion
Documents annexes
  • Réserve des Bouches de Bonifacio
 
     
  • Réserve de Scandola
 
  • Réserve des Tre Padule
 
 
 
  • Réserve de Biguglia
 
 

 
  • Réserve des Iles Finocchiarola
     

Documents à télécharger :
Plaquette présentant  les nouvelles dispositions issues du transfert de compétences, ainsi que les principales caractéristiques de ces espaces protégés et leur contribution à la préservation de la biodiversité en Corse.
Quelques liens :

Réserves naturelles de France

Atelier Technique des Espaces Naturels (ATEN)

Réseau des aires marines protégées

    Accueil | Recherche | Contacts | Liens | Crédits | Mentions légales