Valorisation du patrimoine
Le bâti traditionnel constitue un support riche d'interventions possibles dont les objectifs débordent largement la réhabilitation du patrimoine architectural pour s'inscrire dans des retombées économiques et sociales non négligeables. En effet le secteur du bâtiment tient dans l'économie locale une place prédominante. Il est cependant confronté à une récession grave; pourtant, un marché important de réhabilitation et de restauration existe mais il n’est pas encore véritablement exploité.
Le Plan de Développement de la Corse a clairement indiqué la nécessité d'une action vigoureuse sur le patrimoine bâti pour revitaliser la Corse de l'intérieur.
La Collectivité Territoriale de Corse et l'Etat ont inscrit au contrat de Plan la mise en valeur du patrimoine bâti de l'intérieur comme objectif prioritaire, visant à affirmer l'identité culturelle de la Corse, tout en favorisant l'attractivité touristique, en améliorant le cadre de vie des habitants et en soutenant l'activité du B.T.P.
Les objectifs sont clairement :
  • d'affirmer une culture du paysage bâti en Corse ;
  • de mobiliser les acteurs de l'évolution du paysage bâti, notamment les collectivités locales, les professionnels du bâtiment ;
  • de définir les moyens de maintenir au quotidien les caractéristiques de l'environnement bâti, et son adaptation aux réalités actuelles.
Compte tenu du travail à réaliser et des contraintes budgétaires, l'Office de l'Environnement de la Corse a ciblé son action sur la conduite d'opérations visibles et reproductibles destinées à établir des références techniques et financières dans l'utilisation des savoir-faire et matériaux traditionnels, et à établir une méthodologie de traitement des demandes d'interventions techniques et financières émanant de collectivités locales.
Cette action bénéficie en priorité aux communes rurales et par conséquent s'inscrit dans une démarche de structuration et de développement de l'économie rurale.
Cette politique s’appuie sur:
  1. un socle initial d’intervention auprès des communes constitué par des dispositifs spécifiques (aménagements d’espaces publics, « patrimoine rural de proximité »…).
  2. une valorisation du patrimoine à l'échelle des territoires créateur d’activités et d’emplois. Elle est enrichie des expériences menées avec des partenaires locaux et extérieurs notamment dans le cadre de programmes européens.
    Accueil | Recherche | Contacts | Liens | Crédits | Mentions légales